Prix de la recherche

Depuis 1981, la Fondation Suisse de Cardiologie attribue annuellement son Prix de la recherche à un ou plusieurs éminents travaux de recherche scientifique dans le domaine de la prévention, du diagnostic et du traitement des maladies cardio-vasculaires. Ce prix est doté d'un montant de CHF 20'000.

Prix de la recherce 2020: Mieux protéger nos vaisseaux sanguins

Cette année, la Fondation Suisse de Cardiologie décerne son Prix de la recherche au professeur Giovanni G. Camici du Centre de cardiologie moléculaire de l’Université de Zurich. Ses travaux de recherche ont révélé des mécanismes génétiques qui entraînent des lésions des vaisseaux sanguins chez l’être humain. Ces découvertes vont contribuer à ce que nous puissions mieux nous protéger de l’infarctus du myocarde et de l’attaque cérébrale.

Pr Camici

Les maladies cardio-vasculaires et l’attaque cérébrale font partie des maladies les plus fréquentes liées à l’âge. En Suisse, elles sont ainsi responsables de la majorité des décès. Bien souvent, elles sont la conséquence de lésions des vaisseaux sanguins qui ont progressé pendant des années. Le professeur Giovanni G. Camici, biologiste moléculaire à l’Université de Zurich, étudie les processus qui sous-tendent ce phénomène. Un grand axe de ses travaux de recherche concerne la manière dont l’endothélium, c’est-à-dire la paroi interne de nos vaisseaux sanguins, se modifie et se dégrade. Des causes des lésions de l’endothélium sont par exemple le vieillissement des vaisseaux sanguins, l’hypertension artérielle, l’hyperlipidémie ou le diabète, mais aussi des réactions inflammatoires et des infections, dont également le COVID-19.

Giovanni Camici a révélé des mécanismes de biologie moléculaire qui portent atteinte au fonctionnement de l’endothélium. Entre autres, il a découvert des gènes qui influencent la production de composés oxygénés agressifs ou de substances inflammatoires dans les cellules. Phénomène intéressant, ces gènes ont une fonction double: ils pilotent à la fois notre vieillissement, c’est-à-dire quel âge nous atteignons, et en même temps des processus pathologiques du système cardio-vasculaire liés à l’âge.

Ces nouvelles connaissances sont très utiles pour de nouveaux traitements, en particulier dans le domaine génétique. «Les travaux de Giovanni Camici nous indiquent des pistes pour mieux protéger les vaisseaux sanguins. À l’avenir, nous pourrons ainsi prévenir ou soigner plus efficacement des maladies graves comme l’infarctus du myocarde ou l’attaque cérébrale», dit le professeur Thomas Lüscher, président de la Commission Recherche de la Fondation Suisse de Cardiologie. Pour les progrès accomplis grâce à ses travaux de recherche, Giovanni Camici, biologiste moléculaire âgé de 43 ans, reçoit cette année le Prix de la recherche de la Fondation Suisse de Cardiologie doté de 20'000 francs.


En savoir plus

Nouveau test d’infarctus du myocarde rapide et très fiable
Prix de la recherche 2019

Plus de patients pourraient bénéficier d’un traitement de l’attaque cérébrale 
Prix de la recherche 2018

Mieux soigner les patients victimes d’attaque cérébrale ou d’infarctus du myocarde
Prix de la recherche 2017

Les émotions peuvent porter sur le cœur
Prix de la recherche 2016

[Translate to Französisch:] spenden

La Fondation Suisse de Cardiologie soutient des projet de recherche pour mieux aider les patients à l'avenir. Vous aussi, aidez en faisant un don.

Partager le site Internet