Maladies cardio-vasculaires chez les femmes

Infarctus du myocarde

Les femmes ont en moyenne 10 ans de plus au moment de faire un infarctus du myocarde. Mais avec l’âge, la mortalité par suite d'accident cardiaque augmente. Cela explique pourquoi les femmes meurent plus souvent d'infarctus du myocarde que les hommes.

Les symptômes sont souvent moins explicites que chez les hommes. C’est pourquoi il s’écoule parfois plus de temps avant que l’infarctus du myocarde soit reconnu et traité chez la femme.

Chez la femme, il se peut que les symptômes suivants soient les seuls signaux d’alarme:

  • difficultés à respirer
  • nausées inexplicables et vomissements
  • sensation de pression dans la poitrine, le dos ou l'abdomen

Les symptômes «classiques» peuvent aussi se manifester:

  • violente sensation d’oppression et douleur constrictive (serrement) au milieu de la poitrine, durant au moins 15 minutes, irradiant souvent dans les bras (surtout le gauche) et les épaules, le cou, le maxillaire inférieur et la partie supérieure de l’abdomen
  • nausées, sensation de faiblesse, sueurs, évt. peau froide et blafarde
  • sensation d’angoisse, difficultés à respirer

Comportement en cas d'urgence

L’attaque cérébrale

Chez les femmes, le risque d’attaque cérébrale est certes plus faible que chez les hommes du même âge. Néanmoins, étant donné l’espérance de vie nettement plus élevée des femmes, le nombre total d’attaques cérébrales chez elles est plus grand. Les séquelles chez les femmes sont aussi plus redoutables, car elles sont en moyenne plus âgées que les hommes lors de leur première attaque cérébrale. Pour chaque décennie supplémentaire, la mortalité double et les prévisions font craindre une nouvelle péjoration à l’avenir. Une espérance de vie féminine plus élevée, cela se traduit par un nombre croissant de femmes qui meurent d’attaque cérébrale, qui en restent handicapées ou qui sont atteintes de démence vasculaire.

Comportement en cas d'urgence

L’insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque (un affaiblissement du muscle cardiaque) est une maladie chronique qui touche plus de femmes que d’hommes. N’attribuez pas votre fatigue inhabituelle, votre essoufflement accru ou vos chevilles enflées simplement à votre âge. Parlez-en aussi à votre médecin. L’insuffisance cardiaque est une maladie contre laquelle on peut agir efficacement, que ce soit à l’aide de mesures préventives, ou grâce à une thérapeutique adaptée.


Partager le site Internet