Newsroom

Que savent les Suissesses et les Suisses de l’attaque cérébrale?

Un cinquième des victimes d’attaque cérébrale en meurt, un tiers reste handicapé. De nombreux décès et séquelles graves pourront être évités si plus de personnes connaissent les symptômes et la conduite à tenir. 

L’attaque cérébrale (accident vasculaire cérébral, AVC) frappe en Suisse toutes les 30 minutes. Elle entraîne souvent des handicaps durables, voire la mort. L’une des principales raisons est que de nombreuses personnes ne (re)connaissent pas les symptômes et ne réagissent pas comme il faudrait. Une enquête réalisée sur mandat de la Fondation Suisse de Cardiologie l’a confirmé: 35% des personnes interrogées n’étaient pas capables de nommer l’un des trois principaux symptômes d’attaque cérébrale et 33% ne connaissaient pas le numéro d’appel d’urgence 144. Bilan: pour de nombreuses victimes, le traitement d’urgence intervient trop tard, les spécialistes de l’attaque cérébrale le constatent hélas tous les jours.

Que savent les Suissesses et les Suisses de l’attaque cérébrale? Nous avons fait une enquête dans la rue.

Nécessité d’un traitement rapide
L’important est, en cas de signaux d’alarme, d’alerter le plus vite possible le numéro d’appel d’urgence 144. En effet, «time is brain» (le temps, c’est du cerveau): une attaque cérébrale est en général causée par un caillot de sang qui bloque un vaisseau cérébral. Les tissus situés en aval ne sont alors plus oxygénés ni alimentés et les zones du cerveau concernées meurent très rapidement. Le traitement d’urgence réalisé dans un centre spécialisé (centre cérébro-vasculaire, Stroke Center, Stroke Unit) a pour but de rétablir l’irrigation sanguine du cerveau. Au cours des premières heures qui suivent l’apparition des symptômes, la médecine moderne est très efficace chez la plupart des personnes touchées: elle sauve des vies et empêche l’apparition de séquelles graves.

Reconnaître l’attaque cérébrale. Sauver des vies.
Réagir rapidement sauve des vies. Car en cas d’urgence, chaque minute compte. En présence de l’un de ces symptômes, appelez immédiatement le numéro d’urgence 144:

  • Paralysies: soudaine paralysie, troubles sensitifs ou affaiblissement, le plus souvent d’un seul côté du corps (visage, bras ou jambe)
  • Troubles de la parole: difficultés à parler ou à comprendre ce qui est dit
  • Troubles de la vue: cécité subite (souvent d’un seul œil) ou vision double
  • Vertiges: vertiges violents avec incapacité à marcher
  • Maux de tête: maux de tête soudains, intenses et inhabituels

Vous trouverez plus d’informations sur l’attaque cérébrale, les signes précurseurs et comment y réagir sur notre site www.attaquecerebrale.ch

Partager le site Internet