Communiqués aux médias

Nos communiqués aux médias sont disponibles ici sous forme de fichiers accompagnés (le cas échéant) des illustrations correspondantes. Ils peuvent être librement repris et publiés. En cas d’utilisation de photos, prière de mentionner la source «Fondation Suisse de Cardiologie», Berne. Nous vous remercions de votre intérêt!

Lors de la journée mondiale de l’AVC le 29 octobre, la Fondation Suisse de Cardiologie et Insel Gruppe informent: en cas d’attaque cérébrale, chaque minute compte. En raison d’un trouble de la circulation sanguine, des parties du cerveau sont en danger de mort. Il y a 25 ans, un nouveau traitement capable de sauver la vie a été introduit en Suisse. Il permet de remédier au trouble de la circulation dans le cerveau. Mais il est capital que la victime soit rapidement transférée dans un hôpital spécialisé équipé d’un Stroke Center ou d’une Stroke Unit. >à l'article: 25 ans de succès des traitements de l’attaque cérébrale
Les Suisses-ses connaissent-ils les chiffres pertinents pour leur santé? Au plus tard à 50 ans, chacun-e devrait connaître sa tension artérielle ainsi que son taux de cholestérol et de glycémie. En effet, des mesures de prévention permettent de se protéger efficacement de l’infarctus du myocarde. >à l'article: Journée mondiale du cœur 2017: connaître ses valeurs, éviter l’infarctus du myocarde
À l’occasion de son 50e anniversaire, la Fondation Suisse de Cardiologie distribue à partir d’aujourd’hui 5000 CardioTests d’une valeur de 49 francs pièce. Le CardioTest permet de déterminer les facteurs de risque cardio-vasculaire individuels et représente une contribution importante à la prévention. >à l'article: Sachez vos valeurs! La Fondation Suisse de Cardiologie distribue 5000 CardioTests
Bien que les maladies cardio-vasculaires soient en Suisse la cause de décès la plus fréquente, y compris chez les femmes, nombre d’entre elles ne se préoccupent pas assez de leur santé cardiaque. Or, en particulier à partir de 40 ans, il est important pour les femmes de connaître leur risque cardio-vasculaire. En mai et juin, dans le cadre du programme «Femme&Cœur» de la Fondation Suisse de Cardiologie cofinancé par le Fonds de prévention du tabagisme, les femmes se voient proposer dans quelque 370 pharmacies des informations utiles pour un mode de vie sain et plus de bien-être. >à l'article: Le cœur des femmes bat autrement – CardioTest en pharmacie
La Fondation Suisse de Cardiologie décerne le Prix de la recherche 2017 à deux chercheurs. Leurs travaux montrent comment améliorer encore à l’avenir le traitement de l’infarctus du myocarde et de l’attaque cérébrale. >à l'article: Mieux soigner les patients victimes d’attaque cérébrale ou d’infarctus du myocarde
L’attaque cérébrale frappe en Suisse toutes les 30 minutes, soit 16 000 personnes par an. Un quart d’entre elles en meurt, un tiers reste durablement handicapé. Bien des souffrances pourraient être évitées en réagissant immédiatement en présence d’une attaque cérébrale. Pour que de plus en plus de profanes reconnaissent les symptômes et réagissent correctement, la Fondation Suisse de Cardiologie a entamé en été 2016 une campagne nationale d’information qui se poursuit jusque fin 2017. >à l'article: Semaine du cerveau: en cas d’attaque cérébrale, chaque minute compte
La Fondation Suisse de Cardiologie est active depuis 50 ans contre les maladies cardiaques et l’attaque cérébrale. Elle s’attache en particulier à encourager un mode de vie sain pour le cœur, à informer la population et à soutenir la recherche. La Poste rend hommage à ces activités par un timbre spécial. >à l'article: 50 ans de tout cœur: pour l’anniversaire de la Fondation Suisse de Cardiologie, la Poste lui consacre un timbre
Lors d’un arrêt cardio-circulatoire se produisant en dehors de l’hôpital, la vie est en danger immédiat. Un massage cardiaque peut la sauver. Par cette technique, Evelyne Bürgi de Saint-Gall a sauvé la vie à son mari. La Fondation Suisse de Cardiologie lui décerne son Prix de sauvetage HELP 2016 pour son comportement exemplaire. >à l'article: Elle sauve la vie de son mari par massage cardiaque
Une attaque cérébrale est un coup dur. Mais aujourd’hui, le traitement d’urgence évite de plus en plus de décès et de handicaps durables. La condition est que quelqu’un reconnaisse les signes de l’attaque cérébrale, alerte immédiatement les secours au 144 et assure le transfert de la victime dans un hôpital spécialisé. C’est ce que souligne la Fondation Suisse de Cardiologie à l’occasion de la Journée mondiale de l’AVC le 29 octobre 2016. Un exemple encourageant est celui de Philippe Jordan, commandant du bataillon de sapeurs-pompiers de la ville de Fribourg. >à l'article: Journée mondiale de l’AVC, 29 octobre 2016: Agir correctement en cas d’attaque cérébrale
À l’occasion de la Journée mondiale du cœur, la Fondation Suisse de Cardiologie attire l’attention sur le fait que quelques actions simples nous permettent de faire beaucoup pour notre santé cardiaque. L’important est de connaître son risque et ses potentiels de santé personnels. L’outil en ligne «Coach Swissheart» calcule l’âge cardiaque et le risque, révèle les effets positifs d’un mode de vie sain et donne des conseils concrets de mise en œuvre au quotidien. >à l'article: Journée mondiale du cœur le 29 septembre 2016: Connaître son risque, améliorer sa santé cardiaque

Contact médias
Peter Ferloni
Responsable Communication
Fondation Suisse de Cardiologie
Dufourstrasse 30
Case postale 368
3000 Berne 14
Téléphone 031 388 80 85
ferloni@STOP-SPAM.swissheart.ch

Annonces bouchons pour combler un vide dans vos pages rédactionnelles ou publicitaires.

Informations

Partager le site Internet