Fermeture du foramen ovale perméable

De quoi s'agit-il?

Chez les personnes atteintes de l’anomalie appelée foramen ovale perméable (FOP), il se peut qu’un caillot sanguin venant de la circulation veineuse se glisse par cet orifice et aille obstruer un vaisseau dans la circulation cérébrale, entraînant une attaque cérébrale, ou aille boucher une artère coronaire, occasionnant un infarctus du myocarde. En cas de diagnostic de FOP, il peut être indiqué de faire fermer l’orifice à l’aide d’une intervention par cathéter.

Procédé

Sous anesthésie locale, on introduit un cathéter (fin tube en matière synthétique) dans la veine fémorale et on le pousse jusqu’à l’oreillette gauche en passant par le FOP. Ce sas permet de placer dans le FOP une double ombrelle spécifique en treillis de nickel-titane. On déploie ensuite l’un des voiles de l’ombrelle dans l’oreillette gauche et l’autre dans l’oreillette droite. On vérifie à l’aide d’une injection de produit de contraste la position et l’étanchéité de l’ombrelle de fermeture, puis on la détache du cathéter.

Durée

L’intervention dure environ une demi-heure. Une anesthésie générale n’est pas nécessaire. En général, le patient peut quitter l’hôpital deux à quatre heures après l’intervention.


En savoir plus

Fermeture du foramen ovale perméable (FOP)

Le foramen ovale est une petite ouverture entre les deux oreillettes gauche et droite du cœur. Normalement, elle se ferme dans les premières semaines après la naissance. Mais environ un quart des individus vit avec un foramen ovale perméable (ou persistant) dans la paroi entre ses oreillettes. Cette nouvelle brochure explique aux porteurs d’un foramen ovale perméable quelles en sont les éventuelles conséquences, dans quels cas on peut envisager de le fermer et comment on procède.

Commander ici

Partager le site Internet