Thromboses veineuses

Quand on parle de thrombose veineuse, on pense surtout à un caillot de sang (thrombose) qui se forme dans une veine de la jambe. Cela contrarie l’écoulement du sang qui quitte la jambe et entraîne des douleurs et un gonflement. Il existe un danger que le caillot soit expédié par le flux sanguin jusqu'aux poumons et y crée une embolie pulmonaire potentiellement mortelle.

Formes

Certaines maladies ou situations augmentent le risque de thrombose veineuse. Parmi elles, citons le surpoids, l'attaque cérébrale, l'infarctus du myocarde, l'insuffisance cardiaque, des varices très étendues, des cancers, des plaies aux jambes, des séjours prolongés au lit et la période qui suit une opération. Dans toutes ces circonstances, on doit donc penser à prévenir une thrombose veineuse. On donne alors au patient des médicaments anticoagulants, que ce soit en injection ou sous forme de comprimés.

Symptômes

Douleurs ou sensation de tension dans le mollet, le creux poplité ou l’aine, gonflement et chaleur anormale de la jambe, parfois aussi fièvre.

Traitement

Toute thromboembolie doit être investiguée et traitée sans attendre. Si un examen immédiat n’est pas possible, on devrait (pendant 1 à 2 jours au maximum) fluidifier le sang au moyen d’une héparine de bas poids moléculaire à dose thérapeutique et comprimer la jambe à l’aide d’une bande de contention élastique. Les deux principales mesures thérapeutiques en cas de thromboembolie sont le traitement anticoagulant et la thérapie de compression ou de contention.


En savoir plus

Thrombose veineuse et embolie pulmonaire

Thrombose veineuse et embolie pulmonaire

Cette brochure donne aux patients un bon aperçu de la thromboembolie pulmonaire, ses risques, les symptômes présentés aux stades aigu et tardif et les possibilités thérapeutiques.

Commander ici

Consultation

Consultation

Nous répondons à vos questions par écrit ou par cardiophone.

[Translate to Französisch:] spenden

Les dons contribuent à mieux comprendre les maladies cardio-vasculaires, les dépister plus tôt et les traiter avec plus d’efficacité. Vous aussi, aidez-nous.

Partager le site Internet