Insuffisance cardiaque

Une insuffisance cardiaque signifie que le cœur ne parvient plus à pomper suffisamment de sang dans la circulation. Ceci porte atteinte aux capacités physiques et à l’ensemble de l’organisme. Un bon traitement peut freiner la progression de la maladie, atténuer les symptômes, empêcher des situations d’urgence et améliorer la qualité de vie. 

Par insuffisance cardiaque, on entend un état du cœur dans lequel sa fonction de pompe est affaiblie. Il n’est alors plus capable de fournir suffisamment de sang oxygéné à l’organisme. Ceci porte atteinte aux capacités physiques. Dans le cas d’une insuffisance cardiaque légère, ceci ne se fait sentir que lors d’efforts physiques importants; dans le cas d’une insuffisance cardiaque grave, dès le moindre effort. Si les capacités physiques sont soudainement limitées, il s’agit d’une insuffisance cardiaque aiguë. Si elle se prolonge, on parle d’insuffisance cardiaque chronique. Ceci est lourd de conséquences car l’ensemble de l’organisme en souffre. Une insuffisance cardiaque est donc une maladie sérieuse qu’il convient de détecter le plus tôt possible et de soigner.

Quelles sont les causes de l’insuffisance cardiaque

Dans la plupart des cas, l’insuffisance cardiaque est due à d’autres maladies cardio-vasculaires. Des causes fréquentes sont une hypertension artérielle pendant des années, la maladie coronarienne ou un infarctus du myocarde subi par le passé. Dans certains cas plus rares, l’une des maladies suivantes est la cause de l’insuffisance cardiaque: valvulopathie, abus d’alcool et de stupéfiants, maladie ou inflammation du myocarde, cardiopathie congénitale, maladies du métabolisme telles que par exemple un diabète pendant des années.

Comment ressent-on l’insuffisance cardiaque?

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque sont plus ou moins marqués. Au début de la maladie, des troubles ne se manifestent que lors d’efforts physiques importants. À un stade avancé, ils se font sentir également au repos. Les troubles typiques:

  • Fatigue et épuisement, tout d’abord lors d’efforts physiques relativement importants, plus tard également lors d’activités quotidiennes.
  • Détresse respiratoire, tout d’abord lors d’efforts physiques relativement importants, plus tard également au repos ou la nuit au lit.
  • Rétention d’eau (œdème) dans les jambes, les chevilles et les pieds. Le plus souvent, les jambes et les pieds gonflent. L’eau peut aussi s’accumuler dans l’abdomen, entraînant des troubles gastro-intestinaux. La rétention d’eau fait prendre subitement du poids. Elle entraîne aussi un besoin d’uriner la nuit.  

Le test d'insuffisance cardiaque vous permet de déterminer si vous présentez des symptômes d'insuffisance cardiaque.

Comment le médecin pose-t-il le diagnostic d’insuffisance cardiaque?

Si vos troubles semblent indiquer une insuffisance cardiaque, il faudra vous faire examiner par votre médecin pour préciser. Il ou elle auscultera cœur et poumons, contrôlera votre tension artérielle, votre pouls et votre poids et vous examinera à la recherche d’œdème. D’autres méthodes d’examen sont entre autres: analyse de sang, échocardiographieECG, coronarographie (examen par cathéter cardiaque), imagerie par résonance magnétique (IRM).

Comment soigne-t-on l’insuffisance cardiaque?

Le but du traitement de l’insuffisance cardiaque est d’atténuer les symptômes, d’améliorer la qualité de vie et de freiner la progression de la maladie. En outre, un bon traitement réduit le risque d’aggravation subite de la maladie qui met souvent la vie en danger et nécessite alors une hospitalisation d’urgence. Pour soigner l’insuffisance cardiaque, on utilise des médicaments. Le plus souvent, on combine différents médicaments, au début souvent à faible dose que l’on augmente progressivement. Il est très important de prendre tous les médicaments en respectant scrupuleusement les prescriptions.

Comment le patient peut-il contribuer au traitement?

Le traitement de l’insuffisance cardiaque n’est pas seulement l’affaire de votre médecin. Vous-même en tant que patient-e, vos proches et le médecin forment une équipe. Des adaptations du mode de vie aident à soulager le cœur et à mieux vivre avec la maladie.

  • En contrôlant vous-même vos médicaments, votre consommation d’eau et de sel, votre tension artérielle et votre poids, vous pourrez améliorer votre qualité de vie et vous prémunir des situations d’urgence.
  • En réagissant rapidement aux signes d’aggravation subite, vous pouvez éviter des complications et des hospitalisations.
  • Un mode de vie sain améliore la qualité de vie. Quelques éléments d’un mode de vie sain: ne pas fumer, avoir une alimentation équilibrée, éviter l’excès de poids, avoir suffisamment d’activité physique et pas de stress permanent.

Des opérations sont-elles nécessaires?

Il se peut que les médicaments et les modifications du mode de vie ne suffisent pas, en particulier si l’insuffisance cardiaque est à un stade avancé. Une prothèse cardiaque implantée peut alors être une solution. En font partie le défibrillateur implantable, un appareil de resynchronisation cardiaque ou encore une pompe cardiaque (DAV). En fonction de la maladie, d’autres interventions peuvent s’avérer nécessaires, par exemple une opération de pontage ou une opération sur une valve cardiaque.

Comment remarque-t-on une aggravation subite?

Les signaux d’alarme suivants indiquent une aggravation:

  • Prise de poids importante: plus de 2 kilos en l’espace de 3 jours.
  • Tout à coup plus de difficultés à respirer, y compris la nuit en position allongée. Besoin accru d’uriner la nuit.
  • Les pieds, les jambes ou le ventre ont soudainement nettement gonflé.
  • Vertiges.
  • Battements de cœur tout à coup rapides ou irréguliers.

Dans un tel cas, mieux vaut appeler votre médecin une fois de trop que pas assez.

Où trouver plus d’informations et d’aide?

En cas d’insuffisance cardiaque, votre médecin de famille et votre cardiologue sont vos interlocuteurs. La Fondation Suisse de Cardiologie a élaboré des auxiliaires pour les personnes touchées. Vous pouvez les commander gratuitement (voir directement ci-dessous). En cas de questions spécifiques, notre Cardiophone et notre Consultation sur Internet peuvent aussi vous aider (offre pour les donatrices et donateurs).

Utilisez l’offre de groupes de maintenance cardio-vasculaire près de chez vous. Des patients atteints de maladies cardio-vasculaires s’y retrouvent toutes les semaines pour un entraînement cardiaque. Participez à un groupe qui correspond à vos capacités physiques et dans lequel vous pouvez doser l’effort en fonction de vos possibilités. Cela vous aidera à conserver votre forme physique et mentale pour vivre autant que possible en bonne santé et sans symptômes.


En savoir plus

Vivre avec l'insuffisance cardiaque

La brochure fournit des informations sur les causes, les symptômes, les méthodes d’examen et de traitement de l’insuffisance cardiaque. Il montre aux patients insuffisants cardiaques comment vivre en bonne intelligence avec leur maladie et améliorer leur qualité de vie.

Commander ici

Kit de formation pour les insuffisants cardiaques

(Apprendre à) vivre avec l'insuffisance cardiaque: un kit de formation complet destiné aux insuffisants cardiaques et à leurs proches. Ce kit contient - un livret de formation - un opuscule "Ce qu'il faut savoir sur l'insuffisance cardiaque" - un journal de contrôle cardiaque - des recommandations alimentaires - un mémento personnel des médicaments prescrits.

Commander ici

Test d'insufficance cardiaque

Le test vous permet de déterminer si vous présentez des symptômes d'insuffisance cardiaque.

Partager le site Internet