Athérosclérose

L’athérosclérose est à la base de nombreuses maladies cardio-vasculaires et souvent aussi de l’attaque cérébrale. Les vaisseaux sanguins sont rétrécis par des processus inflammatoires et des dépôts, ce qui perturbe la circulation sanguine et porte atteinte aux organes.

Qu’est-ce que l’athérosclérose?

On appelle athérosclérose, artériosclérose ou calcification des artères une modification pathologique des artères. Des processus inflammatoires abîment la paroi interne des artères qui perdent leur élasticité et s’épaississent. Des dépôts de cholestérol LDL (un lipide sanguin) et de calcium forment des coussinets appelés plaques d’athérome qui rétrécissent le passage du flux sanguin. De ce fait, les tissus et organes situés en aval ne sont plus suffisamment approvisionnés en oxygène et nutriments. Si ces plaques se brisent, un caillot se forme au niveau de la rupture et peut bloquer entièrement la circulation sanguine.

Dépots vaisseaux
Vaisseau artériel sans dépôts
Dépot vaisseaux
Vaisseau avec dépôts (plaques athéroscléreuses)
Dépot vaisseau très gros
Vaisseau rétréci par de grosses plaques

Quelles sont les conséquences de l’athérosclérose?

L’athérosclérose peut en principe toucher n’importe quelle artère. En fonction du site touché, différents organes en souffrent: un rétrécissement ou une obstruction de vaisseaux sanguins du cou ou du cerveau peut entraîner une attaque cérébrale. Si les artères coronaires sont rétrécies, cela entraîne la maladie coronarienne, c’est-à-dire l’angine de poitrine ou, dans le pire des cas, un infarctus du myocarde ou une insuffisance cardiaque. Un rétrécissement des artères de la jambe peut causer la maladie artérielle occlusive périphérique (MAOP, gangrène). Les reins et les yeux peuvent aussi être endommagés.

D’où vient l’athérosclérose?

L’athérosclérose se développe pendant des années, voire des dizaines d’années. Le risque d’athérosclérose augmente avec l’âge et elle est donc dans une certaine mesure inéluctable. D’autres facteurs de risque sont liés à notre mode de vie moderne. Le tabagisme favorise l’athérosclérose. L’hypertension artérielle, des taux de lipides sanguins défavorables et un taux de glycémie trop élevé (diabète) sont également néfastes pour les artères. Les facteurs de risque liés au mode de vie qui en sont responsables sont une alimentation déséquilibrée, l’excès de poids, le manque d’activité physique et le stress permanent. On peut donc prévenir l’athérosclérose.

Comment reconnaître l’athérosclérose?

L’athérosclérose proprement dite ne se fait pas sentir. Les indices en sont des signaux d’alarme pouvant être très différents en fonction de la zone touchée: si les artères coronaires sont rétrécies, ce seront les symptômes typiques de l'angine de poitrine. Si des vaisseaux sanguins du cou ou du cerveau sont touchés, les symptômes de l'attaque cérébrale peuvent se manifester. Si les artères de la jambe sont concernées, cela peut donner lieu à des troubles relevant de la maladie artérielle occlusive périphérique (MAOP) («maladie du lèche-vitrines»). Il faut prendre de tels signaux d’alarme au sérieux et consulter un médecin sans tarder.

Comment soigne-t-on l’athérosclérose?

On ne peut pas faire disparaître l’athérosclérose. Le but du traitement est de l’empêcher de progresser et d’éviter des conséquences graves. En particulier un mode de vie sain et le traitement des facteurs de risque comme l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et le diabète aident à stopper ou ralentir la progression de l’athérosclérose. Selon le degré de sévérité des rétrécissements, le traitement peut comprendre des médicaments anticoagulants ou une angioplastie, c’est-à-dire la dilatation des vaisseaux sanguins rétrécis, avec implantation d’un stent, parfois aussi une opération.

Où trouver plus d’informations et d’aide?

  • En cas de questions sur l’athérosclérose, votre médecin de famille est le premier interlocuteur.
  • Devenez donatrice/donateur de la Fondation Suisse de Cardiologie et bénéficiez d’offres gratuites telles que des brochures, le Cardiophone, la consultation en ligne et le CardioTest en pharmacie.
  • Le Coach Swissheart de la Fondation Suisse de Cardiologie vous montre vos potentiels de santé personnels et vous fait des suggestions concrètes pour mieux les exploiter.
  • Un entraînement de fitness et d’activité physique régulier vous maintient en forme. Utilisez l’offre des groupes de maintenance cardio-vasculaire près de chez vous.

Soutenez la recherche

Il reste de nombreuses questions sans réponses au sujet de la genèse de l’athérosclérose. La Fondation Suisse de Cardiologie encourage la recherche sur ce sujet dans le but d’améliorer le traitement des personnes touchées.


En savoir plus

Livre spécialisé: L'athérosclérose - un danger insidieux

Cet ouvrage pratique qui s'adresse à un public intéressé par le monde de la médecine est aussi un bon guide pour les patients cardiovasculaires. Il montre tout ce que l'on peut faire pour la prévention des maladies cardiovasculaires et les rapports qui existent entre un mode de vie sain, jour après jour, et la santé de nos vaisseaux.

Commander ici

Partager le site Internet