Arrêt cardio-circulatoire (mort subite cardiaque)

Lors d’un arrêt cardio-circulatoire, la fonction cardiaque est soudain si sérieusement compromise par la survenue d’un problème médical (par exemple un grave trouble du rythme cardiaque ou un infarctus du myocarde) que l’organisme ne reçoit plus suffisamment d’oxygène.

Formes

Les patients sombrent rapidement dans l’inconscience, s’affaissent et ne respirent plus. Dans une telle situation, si l’on ne fait pas l’objet de mesures de réanimation dans les minutes qui suivent, on meurt, d’où aussi l’expression utilisée de "mort subite cardiaque". Aujourd’hui, sur 10 personnes victimes d’un arrêt cardio-circulatoire en dehors d’un hôpital, 9 en meurent malheureusement. La cause la plus fréquente d’arrêt cardio-circulatoire est ce que l’on appelle une fibrillation ventriculaire, elle-même souvent déclenchée par un infarctus du myocarde. Il s’agit d’un grave trouble du rythme cardiaque où les ventricules cessent totalement d’envoyer du sang dans la circulation. En principe, on peut stopper une fibrillation ventriculaire au moyen d’un défibrillateur.

Symptômes

  • La victime tombe à la renverse ou s'affaise sur son siège
  • Absence de réaction à une voix forte et au secouement
  • Absence de respiration

Traitement

  • Appeler aussitôt de l'aide (numéro d'appel d'urgence en Suisse: 144), réanimation cardio-pulmonaire immédiate (insufflations et massage cardiaque)
  • Défibrillation En présence d'un arrêt cardio-circulatoire provoqué par une fibrillation ventriculaire, une défibrillation est en mesure de stopper ce trouble du rythme cardiaque menaçant le pronostic vital, de relancer le cœur qui va se remettre à battre normalement et donc de sauver la vie du patient.
    Procédé: on place deux électrodes sur la poitrine du patient inconscient et on délivre une décharge électrique déterminée. Cette décharge rétablit l’équilibre de l’activité électrique du coeur qui commence à rebattre normalement. 

Durée d‘hospitalisation

La décharge électrique émise au niveau des électrodes peut normaliser l'activité cardiaque.
La décharge électrique émise au niveau des électrodes peut normaliser l'activité cardiaque.

La défibrillation est une mesure qui sauve en situation d'urgence. La durée du séjour hospitalier après une défibrillation réussie dépend de la maladie de base dont souffre le patient.


En savoir plus

Set d'urgence-HELP

Le pratique set d'urgence HELP comprend une carte de contrôle au format carte de crédit, combiné à un passeport d'urgence et à une fiche d'information, sans oublier la présentation du Prix HELP.

Commander ici

Partager le site Internet