Arrêter de fumer

Les statistiques montrent très clairement combien il est important pour vous de renoncer au tabac:

  • Les personnes qui fument ont quatre fois plus souvent des infarctus.
  • 90 % des hommes morts d'un infarctus entre 40 et 60 ans étaient des fumeurs.
  • Les personnes qui continuent de fumer après un infarctus multiplient par deux le risque d'avoir un nouvel infarctus.

Avantages de l’arrêt

Lorsque vous fumez, vous produisez quotidiennement plus de 7000 substances nocives, dont 70 env. sont cancérigènes. La fumée du tabac endommage les voies respiratoires, les poumons et le système cardio-vasculaire. À chaque bouffée de cigarette, les vaisseaux sanguins rétrécissent. Cela provoque une élévation de la tension et de la fréquence cardiaque, deux phénomènes qui, à force, altèrent les vaisseaux sanguins. Le monoxyde de carbone présent dans la fumée de cigarette réduit la capacité de transport de l'oxygène dans le sang. Du coup, les parois internes des artères et des veines ne sont plus suffisamment oxygénées. Tous ces facteurs favorisent l'athérosclérose et ses conséquences caractéristiques.

Si vous arrêtez de fumer, votre risque d’athérosclérose commence immédiatement à diminuer. Au bout de cinq ans sans fumée (en fonction du nombre de cigarettes fumées, ce délai peut être de 15 ans), le risque d’infarctus du myocarde rejoint celui de personnes n’ayant jamais fumé. De même, le risque de maladies pénibles des voies respiratoires diminue nettement.

À part la santé, il y a encore d’autres bonnes raisons d’arrêter de fumer:

  • Vous êtes plus libre, vous n’êtes plus l’esclave de la prochaine cigarette à allumer.
  • Vos capacités physiques s’améliorent.
  • Vous toussez moins, vous respirez mieux.
  • Les aliments ont plus de goût.
  • Votre peau est plus belle, elle vieillit moins vite.
  • Votre corps, vos cheveux, vos vêtements et votre domicile ne sentent plus le tabac.
  • Vous faites des économies non négligeables: à raison d’un paquet par jour, environ 2'900 francs par an. 

Libéré du poids du risque

Le tabagisme est un facteur de risque réversible. Vous êtes libéré des risques liés à la fumée dans les trois à cinq ans suivant l'arrêt du tabac (selon le nombre de cigarettes fumées). Votre organisme regagne des capacités:

Après 20 minutes
La tension artérielle et le pouls se normalisent.
La circulation sanguine dans les mains et les pieds s'améliore; les doigts et les orteils se réchauffent.
Après 8 heures Le niveau d'oxygène dans le sang se normalise.
Le risque d'infarctus chute immédiatement puis continue de diminuer progressivement (réduction totale dans les 5 à 10 ans).
Après 24 heures Le corps élimine le monoxyde de carbone.
Les poumons commencent à se débarrasser des mucosités et des substances nocives. Le risque d'attaque cérébrale, d'anévrisme aortique et de maladie artérielle périphérique commence à baisser et continue de baisser à chaque jour sans fumée.
Après 48 heures
On ne décèle plus de nicotine dans l'organisme. Le goût et l'odorat retrouvent de la sensibilité.
Après 72 heures
La respiration s'allège et les bronches se détendent. L'énergie physique augmente.
Après 2 à 12 semaines
La circulation sanguine s'améliore dans tout le corps. Vous montez les escaliers plus facilement, par exemple.
Après 3 à 9 mois
Les problèmes respiratoires tels que la toux et l'essoufflement régressent.
La fonction pulmonaire s'améliore de 5 à 10 % en moyenne.
Après 1 an
Le risque d'artériosclérose et de maladie coronaire a diminué de moitié.
Après 5 ans
Le risque d'infarctus est revenu à la moitié de celui d'un fumeur. Le risque de diabète est revenu au niveau des non-fumeurs.
Après 10 ans
Le risque de cancer du poumon est revenu à la moitié à peu près de celui d'un fumeur.
Après 15 ans
Le risque d'infarctus ou d'attaque cérébrale est revenu au niveau d'une personne n'ayant jamais fumé.

Partager le site Internet