Diabète

Qu'est-ce que le diabète?

Le diabète est une maladie du métabolisme. Dans l'organisme, la nourriture est transformée en majeure partie en glucose. Pour que le glucose puisse passer du sang dans les cellules, il lui faut de l'insuline, une hormone fabriquée dans le pancréas. Chez les diabétiques, on relève un manque d'insuline ou une réponse insuffisante à l'insuline. Le glucose n'est alors pas suffisamment absorbé par les cellules et s'accumule dans le sang. Cela entraîne des valeurs de glycémie trop élevées. Le diabète favorise l'athérosclérose. En comparaison avec d'autres personnes, les diabétiques ont un risque nettement plus élevé d'infarctus du myocarde ou d'attaque cérébrale. De graves troubles circulatoires se manifestent au niveau des pieds chez les diabétiques, 20 fois plus fréquemment que chez les personnes en bonne santé. Les yeux, les reins et le système nerveux sont aussi susceptibles d’être attaqués par le diabète.

Différents types de diabète

  • Le diabète de type 1 se manifeste le plus souvent dès l'enfance ou l’adolescence. Chez les personnes concernées, les cellules productrices d'insuline sont détruites, pour des raisons inconnues.
  • Le diabète de type 2 se rencontre avant tout chez les adultes. Même si l'organisme sécrète encore de l'insuline, les cellules ne réagissent plus suffisamment.  Le diabète de type 2 est beaucoup plus fréquent que le diabète de type 1. Environ la moitié des diabétiques de type 2 en Suisse ignorent leur maladie. Pour la dépister, il faut mesurer le taux de sucre dans le sang (glycémie).

Peut-on éviter le diabète?

Le surpoids est un important facteur de risque de diabète de type 2 - quatre personnes sur cinq ayant un diabète de type 2 sont en surpoids! Un poids normal, assez d'exercice physique et une alimentation équilibrée contribuent de manière décisive à faire baisser le risque de diabète de type 2. Mais un mode de vie sain n'est pas une garantie que l'on ne fera pas un diabète. Car les prédispositions familiales jouent un rôle important dans l'évolution du diabète de type 2. Le fait de compter dans sa proche parenté (parents, frères et soeurs) des gens atteints de diabète de type2 accentue sérieusement son propre risque. Dans ce cas, il est judicieux dès l’âge de 40 ans de faire mesurer annuellement sa glycémie.

Le syndrome métabolique

Surpoids, taux de lipides sanguins anormaux et hypertension artérielle augmentent le risque de diabète de type 2. Quand ces quatre facteurs de risque sont réunis, on parle de "syndrome métabolique". Ce syndrome est l’une des causes majeures de maladies cardio-vasculaires. Les personnes qui en sont atteintes présentent un risque très élevé de souffrir d'infarctus du myocarde ou d'attaque cérébrale.

Symptômes

soif intense, mictions fréquentes, acuité visuelle changeante, vision floue, insensibilité au niveau des pieds, fatigue, baisse des performances, perte de poids inexplicable en dépit de la faim, augmentation des infections. De tels symptômes surviennent toutefois plutôt lors des stades ultérieurs du diabète.

Traitement

modifications du mode de vie, médicaments, insuline.


Informations complémentaires et contacts divers auprès de l’Association Suisse du Diabète.

Partager le site Internet