L'électrocardiogramme (ECG)

De quoi s'agit-il?

Un ECG est essentiel. Pour cet examen, des électrodes sont placées sur le thorax, les poignets et les chevilles afin d’enregistrer l’activité électrique du cœur. L’électrocardiogramme donne des informations sur l’activité électrique du nœud sinusal à travers les oreillettes au ventricule. L'électrocardiogramme permet aussi de détecter si uninfarctus a eu lieu par le passé ou si le coeur est mal irrigué. L'examen est sans danger et indolore.

Procédé

Pour réaliser un ECG, on place une électrode à chacune des extrémités du patient (bras et jambes) et six électrodes sur le thorax. L’appareil enregistre les courants cardiaques sous forme de tracés. On distingue différents types d’ECG:

  • ECG au repos: L'enregistrement est effectué pendant que le patient est au repos et ne bouge pas. L'examen dure entre 5 et 10 minutes.
  • ECG d'effort: C’est l’examen idéal pour étudier la réaction cardiaque durant un effort. Sur un vélo statique ou un tapis roulant, le patient accomplit un effort bien défini. L’enregistrement de l’électrocardiogramme en parallèle permet d’observer la fréquence cardiaque, la pression artérielle et l’éventuelle apparition de troubles du rythme. L'examen dure entre 30 et 45 minutes.
  • ECG ambulatoire sur 24 h: Comme il est fréquent que les arythmies ne se manifestent que pendant quelques minutes par jour, on utilise souvent pour le diagnostic l'ECG de longue durée. De même que pour l’ECG normal, trois électrodes ou plus sont placées sur la poitrine et reliées par un câble à un enregistreur portable. Cet enregistreur à bande magnétique permet de mémoriser toute l’activité électrique du cœur pendant une période de 24 à 48 heures. Le sujet doit, malgré cet appareillage, poursuivre normalement ses activités. L’enregistrement est lu et analysé plus tard par le médecin qui mettra le rythme cardiaque en relation avec les symptômes observés.
  • L'enregistreur à la demande: L’enregistreur à la demande fonctionne comme un appareil d’ECG. Lorsque les symptômes apparaissent, le patient met en marche ce petit enregistreur portatif qui, dès ce moment, mémorise 15 à 40 secondes d’ECG. L’appareil peut être porté pendant plusieurs jours. Le décryptage montrera alors le rythme cardiaque ou d’éventuelles autres modifications de l’ECG au moment des symptômes. 
  • ECG invasif: Un ECG de l’intérieur du cœur et une exploration électrophysiologique sont utiles pour éclaircir les cas compliqués d’un trouble du rythme cardiaque. Elle permet de localiser, au millimètre près, la source précise du problème rythmique. Cet examen, qui se déroule dans une salle spéciale dans un hôpital, correspond à un électrocardiogramme enregistré depuis l’intérieur du cœur. Afin d’y arriver, des petits cathéters munis d’électrodes sont insérés à travers les veines de l’avant-bras ou du pli de l’aine. Après anesthésie locale, ces électrodes peuvent être placées sans douleur aux différents endroits du cœur, que cela soit dans les oreillettes ou dans les ventricules. De brèves stimulations électriques peuvent même provoquer l’arythmie en cause, ce qui permettra d’identifier le traitement le plus efficace.

Es savoir plus

Le diagnostic de la maladie coronarienne

Une fois le diagnostic de maladie coronarienne établi ou suspecté et sans que sa gravité n'en soit encore précisée, il est nécessaire de recourir à des examens complémentaires. Cette brochure vous présente les méthodes diagnostiques auxquelles votre médecin peut avoir recours.  

Commander ici

Partager le site Internet