Coronarographie

De quoi s'agit-il?

La coronarographie (aussi appelée angiographie coronaire) permet de visualiser les artères nourricières du coeur (artères coronaires) et de repérer par exemple des zones rétrécies, sources d'angine de poitrine.

Procédé

Sous anesthésie locale, on pique l’artère dans la région de l’aine et on met en place un dispositif spécial dans lequel on passe un cathéter. On remonte le cathéter dans l'aorte puis à proximité du cœur. De là, on injecte un produit de contraste dans les artères coronaires droite et gauche. Pendant ce temps, on prend des radiographies sur lesquelles les artères coronaires deviennent rapidement visibles grâce au produit de contraste. Si l'on y voit des sténoses importantes, il est possible chez de nombreux patients de les traiter immédiatement à l’aide d’un ballonnet monté sur le cathéter et gonflé à l’endroit du rétrécissement (coronaroangioplastie). On complète souvent l'intervention en mettant en place un stent, un tube en treillis métallique qui maintient le vaisseau ouvert. À la fin, on place dans l'aine un dispositif de compression, à conserver sans se lever plusieurs heures voire jusqu'au lendemain.

Durée

Un séjour hospitalier d’un à deux jours est nécessaire. L'examen proprement dit dure environ 45 minutes.


Es savoir plus

Le diagnostic de la maladie coronarienne

Une fois le diagnostic de maladie coronarienne établi ou suspecté et sans que sa gravité n'en soit encore précisée, il est nécessaire de recourir à des examens complémentaires. Cette brochure vous présente les méthodes diagnostiques auxquelles votre médecin peut avoir recours.  

Commander ici

Partager le site Internet