Angine de poitrine

Une angine de poitrine survient lorsque le coeur n'est plus suffisamment alimenté en oxygène. En cause, des vaisseaux coronaires rétrécis (sténosés), le plus souvent à la suite d'une athérosclérose.

On distingue deux formes d’angine de poitrine, la stable et l’instable.

  • On a affaire à une angine de poitrine stable quand les crises douloureuses se déroulent toujours à l’identique et s’estompent quand le patient se met au repos et prend des médicaments.
  • Il y a angine de poitrine instable quand le caractère des crises douloureuses se modifie (crises plus fréquentes, plus fortes, effet insuffisant des médicaments) ou quand les crises surviennent au repos. Lors d’angine de poitrine instable, le risque d’infarctus du myocarde s’accroît nettement, ce qui explique pourquoi il faut hospitaliser les patients.

Symptômes: crise de douleurs thoraciques à forme d‘oppression brutale, sensation de striction ou de brûlure en général en arrière du sternum. Les douleurs peuvent s’accompagner d’éventuelles irradiations dans le cou, les bras, les épaules ou l'abdomen, voire de difficultés respiratoires. Au repos, les douleurs ne durent pas plus de 15 minutes, sinon il faut penser à un infarctus du myocarde. En outre, la prise de dérivés nitrés supprime les douleurs.

Une angine de poitrine survient en principe à la suite d’efforts supplémentaires demandés au cœur lors d’un exercice physique, en cas de froid vif ou de tensions psychiques par exemple.

Voulez-vous en savoir plus?

Commandez notre information pour patients ici!