Le défibrillateur implanté

Le défibrillateur électronique ressemble à un stimulateur cardiaque (pacemaker). Il est équipé d'une ou plusieurs sondes et d'une pile et ne mesure que quelques centimètres. Le boîtier est placé sous anesthésie dans une poche sous la peau de la région pectorale. Le circuit électronique de ce «défibrillateur-cardioverteur» surveille en permanence le rythme cardiaque. En cas de tachycardie ou de fibrillation ventriculaire, il se met en marche en appliquant, selon les besoins, des décharges allant de 5 volts jusqu’à un choc de défibrillation pouvant atteindre 500 volts. L’appareil contrôle ainsi non seulement les arythmies, mais peut aussi remédier le cas échéant à un arrêt cardiaque.

Le défibrillateur implantable est relié au coeur par une sonde et envoie une décharge électrique si le rythme cardiaque s'accélère ou si le cœur se met en fibrillation.

L'appareil fonctionne pendant 4 à 5 ans. Il peut être reprogrammé de l’extérieur. Le changement du boîtier est une petite intervention chirurgicale nécessitant une hospitalisation d'au moins une journée et une anesthésie locale. La conduite automobile est interdite les premiers six mois après l’implantation, les autres activités de la vie courante sont permises.

Pour plus d'informations: Commandez ici notre information pour patients.